Bannire-Coudres
vendredi 16 novembre 2018

Au jardin en avril

En avril ne te découvre pas d’un fil selon le dicton, aucun problème pour respecter avec sagesse cet adage. Le vent d’est nord-est souffle comme la bise, les joues rougissent, les mains supportent les gants, la neige menace, en d’autres termes c’est encore l’hiver. La nature peine à se réveiller par ce printemps bien frileux. Les fleurs printanières supportent difficilement ce temps sec et froid, les bourgeons, surtout les rosiers, roussissent. Coté rucher, quelques courtes sorties pour les abeilles, pas de quoi alimenter les ruches, c’est la disette. Les oiseaux semblent ignorer les choses. Ils ont fait ou font leur nid, c’est la saison.

Pour le potager : à la faveur de temps sec, il est bon d’ouvrir le sol grossièrement avec pour but l’éventuel désherbage et surtout assainir et mettre en condition de réchauffement le sol. En effet un sol ouvert et motteux sèche, lorsque la pluie revient sur ce sol, le fait de se réhumidifier, la terre se réchauffe.

- Semis de salades, de radis, plants de choux, vu les conditions de ce début d’avril, ils ne peuvent se faire que sous châssis, tunnel, serre. Pour la pleine terre attendre de meilleures conditions.

- Les pommes de terre se plantent lorsque le sol a atteint la température de 10°.

- L’ail : ne plus attendre, plantez !

- L’échalote, l’oignon : attendre encore un peu.

- Les poireaux pour l’hiver, le persil, peuvent être semés; mettre un voile de forçage sur le semis.

- Les pois mange-tout, à écosser : semer dès que la terre du jardin le permet, le voile de forçage peut être utile aussi compte tenu de l’année.

Artichauts, va venir le temps de les éradoner selon le langage local, c’est-à-dire ne conserver qu’une partie des rejets (œilletons) du pied (deux à trois), travailler le sol, le fertiliser par un bon compost, cette plante est très gourmande. Le paillage du sol est important l’artichaut aime une terre fraîche. L’éradonage peut être le moment de faire une nouvelle plantation avec des oeilletons prélevés avec des racines, ou bien tout simplement semer, dans ces deux cas la récolte sera plus faible et en septembre.

- Haricots hors tunnel et serre ne pas semer, la température minimum pour la pousse est de 10 à 12°, température qui n’est atteinte qu’en mai en temps normal, en plus cette plante est très gélive.

- Tomates : laisser au chaud et à la lumière.

Le dicton nous dit : "tonnerre en avril, préparez vos barils". Espérons, le temps peut changer d’un coup et ranger aux souvenirs cette anomalie printanière et si ça arrive, il faudra faire comme la nature, rattraper le temps perdu.

A bientôt pour de nouveaux conseils.

  

Communauté de commune La porte normande